L'A.R.C.H.E de l'Estrie


Prêt à prendre son envol

2018-08-09

L'A.R.C.H.E de l'Estrie soutient et accompagne les personnes vivant avec le VIH dans les différentes sphères de leur vie. Actif depuis quinze ans, l'organisme est maintenant devenu «grand» et sa directrice des dix dernières années, Isabelle Bouchard, croit que : « c'est comme si on venait de partir de chez nos parents, on est au début de notre construction de vie adulte». Et devenir adulte, ça veut dire s'émanciper, se redéfinir et oser!

S'émanciper : devenir propriétaire

Récemment, L'A.R.C.H.E a vécu un déménagement et est devenu propriétaire de son bâtiment, un défi que plusieurs disaient impossible, mais Isabelle précise : «quand je décide de quoi il faut que ce soit clair pourquoi c'est impossible, car j'ai de la difficulté avec le mot, j'ai peut-être un petit trouble d'opposition». Ainsi, bien qu'il fut compliqué tant d'acheter le bâtiment que d'y déménager, l'organisme a relevé le défi et loge maintenant dans des locaux plus grands et plus adaptés à la réalisation de sa mission.

Y a-t-il eu un impact de ce mouvement du centre-ville vers la rue Galt? Bien sûr, «tous les changements ont un impact». Ainsi si, au centre-ville, L'A.R.C.H.E travaillait davantage en santé mentale et que son local de jour était plus occupé, il dessert maintenant davantage d'individus des communautés culturelles étant donné la proximité de l'organisme et son intimité plus grande, «on rejoint peut-être un peu plus de familles».

Se redéfinir : grâce aux membres

L'organisme a la même structure de services depuis ses débuts ainsi l'équipe a souhaité faire un sondage auprès des membres afin de voir comment mieux les aider.

Actuellement, l'organisme offre, entre autres, du transport et de l'accompagnement aux rendez-vous médicaux, il fait de l'intervention de proximité (bien souvent, les usagers ont d'autres problématiques que celles d'être porteurs du VIH), du dépannage alimentaire, principalement pour les familles immigrantes; il offre également un centre de jour avec une programmation d'activités (c'est ce service qui est le plus questionné actuellement) et un volet formation. Dans ce dernier, on souhaite sensibiliser les milieux aux réalités vécues par les personnes vivant avec le VIH : l'impact d'un dévoilement en milieu de travail, dans une vie de couple, l'aspect légal, «comment le dire ou ne pas le dire parce que légalement tu peux choisir de ne pas le dire» et, bien sûr, toute la question de la criminalisation en cas de poursuite. L'AR.C.H.E fait donc de la défense de droits parce qu'il y a beaucoup de stigmatisation et de situations problématiques : «un médecin a dévoilé le statut d'une personne à son employeur, un enfant a été retiré d'un CPE parce que d'autres parents ont su que les parents de l'enfant ont le VIH», etc.

Par ailleurs, les membres de L'A.R.C.H.E sont vieillissants, ainsi l'organisme doit conjuguer avec cette nouvelle réalité : «on fait le tour des CHSLD, des maisons d'hébergement pour que les gens soient bien informés». D'un autre côté, les plus jeunes ont des besoins différents : «ils ont peut-être moins besoin d'appartenir, ils ont besoin de comprendre, mais ont moins besoin de s'identifier», alors l'organisme doit aussi s'adapter à la mixité de ses membres.  

Oser : le Projet C

Depuis un an, L'A.R.C.H.E  a un projet d'accompagnement pour les personnes qui souhaitent recevoir les traitements pour l'Hépatite C : «on a participé à un projet de recherche pour se rendre compte que seulement une personne sur 10 qui était dépistée avait accès à un traitement surtout à cause de l'accessibilité, mais aussi des conditions de vie».  La directrice de L'A.R.C.H.E est donc partie avec son projet sous le bras pour aller cogner à des portes dont celle de la direction de la santé publique en Estrie. Après un travail de représentation important, elle s'est montrée convaincante et l'organisme a, depuis, accompagné 59 personnes dans ce processus. Malheureusement, le financement est non-récurrent et il y a vraiment beaucoup de besoins, alors il faudra continuer de porter ce projet à bout de bras.  

«On va lancer le site web pour le projet C parce que pour le moment il n'a pas de visibilité». L'organisme joue également les enquêteurs et appelle les MRC avoisinantes en se prétendant portant de l'hépatite C pour voir quels sont les mécanismes d'accès sur les territoires : de la matière tangible pour démontrer la nécessité de leur projet. Isabelle en convient toutefois «ça essouffle de tout patcher il y a des limites au réalisable». 

Mais, «la beauté du communautaire, c'est qu'on se lève un matin, qu'on a une idée en équipe, on a un projet et on va de l'avant». Et des projets, l'A.R.C.H.E de l'Estrie et sa directrice n'ont visiblement pas fini d'en avoir!

Archives


L'A.R.C.H.E de l'Estrie

2018-08-09

Maison des grands-parents

2018-08-09

Alex Côté

2018-08-09

Mot de la direction

2018-08-09

Josée Fontaine

2018-08-09

Revitalisation du centre-ville

2018-07-04

Sercovie

2018-07-04

Élise Barrière

2018-07-04

Le Tremplin 16-30

2018-07-04

Véronique Barbara Viens

2018-07-04

Entre Nous - 28 juin 2018

2018-06-28

Entre Nous - 21 juin 2018

2018-06-21

Entre Nous - 14 juin 2018

2018-06-14

Entre Nous - 7 juin 2018

2018-06-07

Entre Nous - 30 mai 2018

2018-05-30

Entre Nous - 24 mai 2018

2018-05-24

Entre Nous - 17 mai 2018

2018-05-17

Entre Nous - 9 mai 2018

2018-05-09

Entre Nous - 3 mai 2018

2018-05-03

Entre Nous - 26 avril 2018

2018-04-26

Entre Nous - 19 avril 2018

2018-04-19

Entre Nous - 12 avril 2018

2018-04-12

Entre Nous - 28 mars 2018

2018-03-28

Entre Nous - 22 mars 2018

2018-03-22

Entre Nous - 15 mars 2018

2018-03-15

Entre Nous - 8 mars 2018

2018-03-08

Entre Nous - 1er mars 2018

2018-03-01

Entre Nous - 22 février 2018

2018-02-22

Entre Nous - 15 février 2018

2018-02-15

Entre Nous - 8 février 2018

2018-02-08

Entre Nous - 1er février 2018

2018-02-01

Entre Nous - 14 décembre 2017

2017-12-14

Entre Nous - 6 décembre 2017

2017-12-06

Entre Nous - 30 novembre 2017

2017-11-30

Entre Nous - 23 novembre 2017

2017-11-23

Entre Nous - 16 novembre 2017

2017-11-16

Entre Nous - 9 novembre 2017

2017-11-09

Entre Nous - 2 novembre 2017

2017-11-02

Entre Nous - 26 octobre 2017

2017-10-26

Nouvelles Entre Nous - 19 octobre 2017

2017-10-19

Nouvelles Entre Nous - 11 octobre 2017

2017-10-11

Nouvelles Entre Nous - 5 octobre 2017

2017-10-05

Nouvelles Entre Nous - 28 septembre 2017

2017-09-28

Nouvelles Entre Nous - 21 septembre 2017

2017-09-21

Nouvelles Entre Nous - 13 septembre 2017

2017-09-13

Nouvelles Entre Nous - 7 septembre 2017

2017-09-07

Nouvelles Entre Nous - 31 août 2017

2017-08-31

Nouvelles Entre Nous - 24 août 2017

2017-08-24

Nouvelles Entre Nous - 17 août 2017

2017-08-17

Nouvelles Entre Nous 5 juillet 2017

2017-07-05

Nouvelles Entre Nous - 28 juin 2017

2017-06-29

Nouvelles Entre Nous - 20 juin 2017

2017-06-20

Nouvelles Entre Nous - 15 juin 2017

2017-06-15

Nouvelles Entre Nous - 8 juin 2017

2017-06-08

Nouvelles Entre Nous - 1er juin 2017

2017-06-01

Nouvelles Entre Nous - 25 mai 2017

2017-05-25

Nouvelles Entre Nous - 17 mai 2017

2017-05-17

Nouvelles Entre Nous - 11 mai 2017

2017-05-11

Nouvelles Entre Nous - 4 mai 2017

2017-05-04

Nouvelles Entre Nous - 27 avril 2017

2017-04-27

Nouvelles Entre Nous - 20 avril 2017

2017-04-20

Nouvelles Entre Nous - 13 avril 2017

2017-04-13

Nouvelles Entre Nous - 6 avril 2017

2017-04-06

Nouvelles Entre Nous - 29 mars 2017

2017-03-29

Nouvelles Entre Nous - 23 mars 2017

2017-03-23

Nouvelles Entre Nous - 16 mars 2017

2017-03-16

Nouvelles Entre Nous - 1er mars 2017

2017-03-01

Nouvelles Entre Nous - 23 février 2017

2017-02-23

Nouvelles Entre Nous - 16 février 2017

2017-02-16

Nouvelles Entre Nous - 9 février 2017

2017-02-09

Nouvelles Entre Nous - 2 février 2017

2017-02-02

Nouvelles Entre Nous - 26 janvier 2017

2017-01-26

Nouvelles Entre Nous - 19 janvier 2017

2017-01-19

Plan du site

.