Suzanne Thériault


Une grande sherbrookoise

2018-10-23

Il y a tant à dire sur les résultats du 1er octobre dernier et le nouveau conseil des Ministres. Il y a tant à écrire aussi sur la légalisation de la marijuana, sur la vie politique municipale ou encore tant à réfléchir sur notre aveuglement collectif face aux changements climatiques.
Toutefois, ces questions d’actualité doivent aujourd’hui céder le plancher à du Plus grand. En effet, nous apprenions cette semaine le décès de madame Suzanne Thériault. Féministe, progressiste, militante, engagée toujours et enragée parfois. Suzanne Thériault est de celle qui ne s’oublie pas.

Tenir le fort au nom de celles et ceux qui n’ont pas de voix au chapitre. Défendre les droits de chacune et chacun qui le nécessite. Défier cette main de moins en moins invisible qui creuse le fossé entre ceux qui s’en sortent et ceux laissé derrière. Rugir devant les inégalités sociales et morales.

Voir et aimer le beau qu’il y a en chacun de nous. Chérir une société où tous les humains sont égaux. Veiller au bien-être de son entourage. Soutenir ses camarades de lutte. Sourire à celui ou celle qui n’aura que cela pour se réchauffer. Rester solidaire, même le vent dans la face.

Une militante. Une combattante.

Tu n’aurais pas voulu Suzanne que l’on parle de toi mais des causes et des personnes que tu as si longtemps défendues. On ne sait pas toujours exprimer notre admiration mais aujourd’hui toutefois, cette brève missive est pour toi, tout pour toi.

Madame Suzanne Thériault une grande dame du communautaire ? Bien sûr. Mais elle est, surtout, une Grande Sherbrookoise. Voilà un nom à ajouter à la liste du comité de toponymie de la Ville de Sherbrooke.

Mes hommages et respect

En mon nom personnel et au nom de la Corporation de développement communautaire de Sherbrooke
Christian Bibeau


Plan du site

.